Explorer les émotions comme une expérience spirituelle

J’ai choisi de traduire cet article car je pense que son auteur a un point de vue qui mérite d’être considéré même si au final vous ne le partagerez peut-être pas. Je vous invite à commenter et à partager l’article parce que je suis convaincu qu’il peut intéresser beaucoup de gens.

[wpsr_socialbts]

Ce n’est pas votre article de développement personnel habituel.

Je ne vais pas vous dire de vous concentrer uniquement sur ce qui est positif.

Je ne vais pas vous dire de trouver le bon côté de chaque chose dans tout.

Je ne vais pas vous dire  que la vie est souffrance et que vous devez l’accepter.

Préparez-vous à quelque chose de différent.

Les 6 derniers mois, j’ai rencontré plusieurs enseignants spirituels qui ont partagé leurs méthodes pour explorer les émotions négatives plutôt que les éviter. Ces techniques vous permettent de trouver la cause originelle des émotions de telle manière que vous n’aurez pas à vous « concentrer sur le positif » la prochaine fois.

Etes-vous disposé à creuser profondément et à faire face à vos plus grandes peurs ?
Si oui, continuez la lecture…

Mais avant que vous puissiez creuser vraiment profondément, il est important de comprendre que VOUS êtes responsables de toutes VOS émotions. Personne d’autre. Il se peut que vous ayiez entendu cette explication ailleurs, « vous êtes seulement en colère envers les autres pour des choses que vous voyez en vous-même », quoi que parfois ce soit difficile de voir la corrélation.

Un exemple :

Votre petit ami(e) a rompu avec vous. Vous n’êtes pas bouleversé parce qu’ELLE ne veut plus être avec VOUS. Vous êtes bouleversé parce que VOUS avez l’impression que VOUS n’êtes pas « assez bien », or VOUS avez l’impression que VOUS ne méritez pas d’être aimé.

En continuant d’observer vos émotions, vous remarquerez que c’est vrai dans toute situation. Si quelqu’un venait voir Kobe Bryant et lui disait « vous êtes un mauvais joueur de Basket », Kobe n’en serait même pas décontenancé parce qu’il sait qu’il a gagné 5 fois que le championnat de la NBA et qu’il a marqué plus paniers que Shaq.

Quand vous prenez la responsabilité de vos émotions, vous enlevez le pouvoir sur vos émotions à toute chose et à toute personne. Maintenant que  vous avez le pouvoir, vous pouvez commencer votre transformation.

SeConcentrerSurLeNegatif-SpiraledubienetrePointFr

 

[Tweet « Etes-vous disposé à creuser profondément et à faire face à vos plus grandes peurs ? »]

Pourquoi ressentons-nous de la douleur émotionnelle ?

Nous savons déjà que la douleur survient lorsque nous résistons au changement, ou que nous attendons un certain résultat et obtenons quelque chose de différent qui déclenche chez nous une émotion négative. Mais qu’est-ce qui cause cette réaction en nous ? Qu’est-ce qui fait que nous nous sentons attaqués ?

Quand vous observez attentivement une émotion, vous remarquez qu’à la racine il y a un système de croyances qui a posé problème. Dans l’exemple que j’ai utilisé plus tôt – « je ne suis pas assez bien » – était la croyance concernée.

Un jour, j’ai eu à me libérer de la croyance que « tout le monde devrait être honnête ». J’avais passé un accord professionnel avec quelqu’un qui a empoché une partie de mes profits et il n’y avait rien que je puisse faire. J’étais en colère et je voulais lui crever les pneus, casser ses fenêtres et lui casser la figure mais j’ai été plus avisé que cela.

C’était, pour moi, l’occasion d’observer la structure de mes croyances et de me libérer de cette croyance. Désormais, quand j’ai un projet avec quelqu’un, je lui demande ses intentions et pourquoi il veut travailler avec moi. Si sa raison principale est l’argent, alors je ne suis pas intéressé.

Comment trouver vos croyances et vous en libérer ?

Lorsque vous ressentez une émotion négative, c’est une opportunité qui se présente à vous pour trouver cette structure de croyances.

  • Laissez aller l’émotion. N’essayez pas de la supprimer ou bien elle refera surface plus tard. Je suggérerai même que vous alimentiez l’émotion pour la faire durer et permettre que le maximum de celle-ci soit libéré de votre système.
  • Demandez-vous : « Qu’est-ce que je considère comme vrai pour que je réagisse de cette façon ? » ou bien « Que devrais-je considérer comme vrai à propos de mes relations pour que je réagisse à cette « chose » d’une façon si négative ? »
  • Parfois il y a des croyances sous-jacentes sous la première croyance. Pour faire bonne mesure, répétez l’étape #2 jusqu’à ce que vous ayiez atteint ce que vous pensez être la croyance originelle, par ex. : Votre première croyance est « Je ne suis pas assez bien » mais il y en a une sous-jacente qui dit « je ne suis pas séduisant ».
  • Demandez-vous si cette croyance vous sert encore. Si c’est le cas demandez-vous pourquoi vous pensez que c’est le cas… parce que ce pourrait être un piège !
  • Si elle ne vous sert plus, lâchez-là. Visualisez la croyance quitter votre corps et sentez comme vous devenez léger.

 

Creuser dans le passé

Généralement, à ce stade, le travail est terminé. Toutefois, si vous sentez que la situation déclenche encore une réaction chez vous, soit vous n’avez pas déterré toutes les croyances liées à cette situation profond, soit vous allez devoir repartir dans le passé pour trouver d’où vient la croyance :

Demandez-vous quand s’est présentée la première fois où vous avez réagi d’une façon particulière. Cela peut sembler difficile mais si vous vous faites confiance, le premier scénario qui vous viendra à l’esprit sera le bon. En tant qu’enfants (ou plus tard dans la vie), nous créons souvent des croyances telles des barrières qui nous protègent d’une plus grande douleur encore.

Lorsque j’étais jeune, à une occasion, une situation à la maison m’a blessé et a créé la croyance que je ne devrais pas être intime avec quiconque. J’ai « installé » cette croyance parce que la douleur d’être rejeté était trop dure à supporter; la conséquence a été le sabotage inconscient de mes relations pour éviter la douleur. Je suis heureux de m’être libéré de celle-là !

N’attendez pas le déclencheur

Si vous désirez commencer à trouver vos croyances avant qu’un évènement ne déclenche une réaction, vous pouvez utiliser une carte heuristique (ou carte mentale dite mind map en anglais):

  • Observez toutes vos pensées (il est utile d’observer à la fois les pensées positives et négatives, mais pour cet article, je me concentrerai sur les négatives).
  • Placez-les sur une carte heuristique, les pensées à propos de situations ou problèmes similaires se présentent ensembles.
  • Trouvez les dénominateurs communs/schémas parmi ces pensées (le dénominateur commun est habituellement dirigé vers vous-même), et il s’agit de vos croyances.
  • Trouvez les croyances fondamentales qui soutiennent les croyances de « surface » et répétez le processus depuis le début.

Deux écoles de pensées

Il  y a un point de cette technique pour lequel je n’ai pas réussi à me décider. Les deux points de vue sont probablement tous les deux justes malgré le fait qu’ils soient contradictoires (vous savez comment ça fonctionne).

Certains des auteurs disent que vous devez remplacer toute croyance dont vous vous libérez par une nouvelle croyance. Par exemple, vous pourriez remplacer la croyance « je ne suis pas séduisant » par la croyance « je suis séduisant pour certaines et pas pour d’autres et ça me va ». L’idée est que vous éleviez constamment vos croyances.

D’autres auteurs disent cependant que pour « être » véritablement, il est préférable de ne pas « installer » de nouvelles croyances mais plutôt de chercher à se libérer de toutes croyances jusqu’à ce que vous soyez simplement « vous-mêmes ». Cela se rattache parfaitement à la non-dualité.

Lequel des deux résonne chez vous et pourquoi ?

 

L’auteur:
Mon nom est Marty et je suis passionné par tout ce qui rapproche les gens, j’aime parler de choses formidables qui participent à changer le monde et nous-même.
J’ai récemment commencé à rassembler les choses que j’avais apprises dans un blog et aimerais en discuter un peu plus avec vous si vous êtes intéressés.
Son site : http://martysspiritualmanifesto.wordpress.com/

Article original en anglais :
http://www.highexistence.com/focus-negative-exploring-negative-emotions-spiritual-experience/

Traduit par Louis Szabo