Des intentions de transformation plutôt que des résolutions

 

Après avoir consulté des statistiques américaines (qui à mon avis se transposent aisément chez nous) qui constatent que près de 90% des résolutions de début d’année ne sont pas tenues, ainsi que ma propre expérience (je fais bien partie des 90%, pas de doutes), je me permets de prendre le contrepied total de ce qui s’écrit généralement sur le sujet.

Si vous faites partie des 10% pour qui cela fonctionne (les bonnes résolutions), la lecture de ce qui suit ne sera sans doute que de peu d’intérêt pour vous…

 

Et si l’on commençait par la question centrale du sens

Si je souhaite telle ou telle transformation, changement, c’est dans un but précis ? Qu’est-ce que cela me procure ?

Si ce but est vague, ne vous appartient pas (et que c’est un sujet à la mode dans les médias) et qu’il ne vous touche pas profondément, vous perdez votre temps, votre énergie et vous risquez de retomber dans le cycle désagréable du : je prends une résolution – je la tiens trois jours, puis je laisse tomber et mon estime de moi en prends un coup. Prenez votre temps pour bien choisir vos intentions de transformation (je préfère ce terme aux résolutions…).

 

1ère étape

Utilisez le filtre des 3 Pourquoi.

Je veux adopter une meilleure alimentation (parce qu’il faut bien que je prenne un exemple pour illustrer) :

  • Pourquoi – pour mincir
  • Pourquoi – pour être en meilleure santé
  • Pourquoi – si je suis en meilleure santé c’est pour être en meilleure forme, moins souvent malade (ou même pas du tout) et disposer de plus d’énergie et d’entrain pour faire toutes les choses qui me passionnent.

 

Oubliez_les_bonnes_Resolutions - SpiraledubienetrePointFrOn observe qu’on partait d’un souhait un peu flou pour aboutir à quelque chose de plus personnel, plus profond – qui me tient à coeur et qui va me permettre de mobiliser mon enthousiasme beaucoup plus facilement.

Si à l’issue des ces 3 pourquoi, je ne sens pas que cela me tient vraiment à coeur, ou que je reviens quasiment à l’énoncé de départ, je laisse tomber cette intention de transformation et j’en choisis une autre.

 

2ème étape

Faire le tri

Quelles sont celles qui me tiennent le plus à coeur ? Qu’est-ce qui me ferait vibrer ?

Plus mon intention de transformation est quelque chose qui me porte, plus j’ai de chances d’y arriver.

Se servir de l’imagination pour tester le résultat : je m’imagine ayant atteint le résultat; comment est-ce que je me sens. Si la joie n’est pas au rendez-vous, écartez l’intention de transformation.

Limiter leur nombre. Si j’en ai une poignée au final, je peux plus facilement constater mes progrès, si j’en ai 50; ça risque d’être un drôle de challenge… Limitez-vous à un nombre que vous pouvez maîtriser.

3ème étape :

Implémenter par petites touches en appliquant le principe du Kaizen.

Petit rappel : on a remarqué qu’en implémentant une nouvelle habitude par petites touches (je fais 2mn de gym par exemple, puis lorsque je me sens plus à l’aise à 3 ou 4 et ainsi de suite), on ne se heurte pas aux résistances que l’on pourrait rencontrer si on prétendait que l’on allait faire une heure de gym par jour – il y a peu de chances que je la tienne celle-là !

Le principe étant que lorsqu’il y a conflit entre le subconscient et le conscient, c’est toujours le subconscient qui gagne (et ce dernier n’aime pas tant que cela les changements sauf si le vôtre est très entraîné au changement, bien sûr), et donc, il vaut mieux ne pas le heurter de manière frontale. En procédant par petites touches, vous basculez d’une habitude (négative – nous allons présumer) vers une autre, qui correspond à votre intention de transformation.

4ème étape : 

Notez vos progrès, dans un carnet dédié. Il vous servira quand le moral ne sera pas au beau fixe.

Ce n’est pas un conseil anodin. J’ai remarqué qui dans les séances de thérapie ou de techniques énergétiques que je donne, les personnes prennent conscience des progrès effectués, capitalisent le plus là-dessus, les autres ayant tendance à passer à côté ou du moins à ne pas reconnaître tous les bénéfices retirés de leur séances.

 

5ème étape : 

Célébrez.

Quand vous avez un palier qui vous semble notable, récompensez vous, faites une petite fête, un dîner.
On progresse plus lorsqu’on reçoit des récompenses ou des encouragements, n’est-ce pas ?
De plus votre cerveau va associer l’événement positif à votre nouvelle habitude, ce qui va l’ancrer plus profondément.

PS : N’hésitez pas à m’inviter à sabrer le champagne dans un an pour fêter vos transformations, c’est mon vin favori !

 

PPS : Cet article participe à l’évènement interblogueurs “Votre meilleure astuce pour vous appliquer vos bonnes résolutions” sur le blog Des Livres Pour Changer de Vie. Je lis ce blog régulièrement et pour tout vous dire mon article préféré sur ce blog est 3,5 techniques simples pour moins de bêtises et plus d’intelligence avec la diète médiatique. Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l’avez apprécié.