Un peu comme un ménage de Printemps, voici une liste de suggestions pour vous aider à faire le ménage dans un esprit encombré

 

Acceptez ce qui estMental Encombré - SpiraledubienetrePointFr
Accepter ce qui est ne signifie pas qu’on accepte de se faire marcher sur les pieds sans rien dire et cela ne signife pas non plus qu’on ne peut rien faire face aux évènements. Acceptez ce qui est, c’est reconnaître la réalité pour ce qu’elle est indépendamment de notre interprétation. Non pas « Ce qui m’arrive est moche ou ce qui m’arrive est super…  » simplement, ça arrive –  et non pas ça nous arrive.

 Soyez gentil avec vous-même
La raison en est très simple; les gens qui se font violence, pour atteindre tel ou tel objectif finissent généralement avec des réactions corporelles parfois très intenses telles que des infarctus, des attaques cérébrales, des tocs… c’est le corps qui dit Stop ! Autant ne pas en arriver là et avoir autant de gentillesse que vous pourriez avoir vis à vis d’un ami.

Libérez-vous de la culpabilité et des peurs
Ce sont autant d’entraves à votre progression, votre épanouissement. C’est parfois un gros morceau, je le conçois mais rien n’empêche de se faire aider pour s’en libérer à moins de le faire vous-même si vous connaissez les outils pour le faire (j’en connais quelques uns comme les thérapies énergétiques mais je ne vais pas les lister ici – vous pouvez mes les demander si cela vous intéresse). Vous méritez mieux que de rester une pâle version de qui vous êtes vraiment !

Lâchez le contrôle
Nous fonctionnons généralement dans un monde où l’on nous fait croire que tout doit être contrôlé mais le problème, quand on y regarde de plus près, c’est que cela ne fonctionne pas, c’est épuisant et cela nous coupe d’une partie divine de nous-même qui a accès a quelque chose de beaucoup plus grand que ce notre conscient veut bien croire. Remettez le contrôle dans les mains de l’Univers (ce sera une belle preuve de la confiance que vous lui accordez) ou de Dieu selon vos croyances, et faites votre part, ce sera infiniment plus léger à vivre.

Visualisez ce qui est important pour vous
Nous avons tendance à laisser happer notre attention par tout un tas de choses qui nous détournent  de ce qui devrait être central dans notre vie, la poursuite de notre mission de vie. Les alertes e-mail, les panneaux publicitaires qui défilent, TV , radio… et j’en passe, sont autant de voleurs de temps et d’attention. Réduisez-les au minimum.

Concentrez vous sur votre énergie de vie
Lorsque vous faites des choses qui vous ennuient, que vous n’aimez pas, comment vous sentez-vous ? Vous traînez les pieds, vous vous sentez vidé, pas motivé, les choses paraissent deux fois plus difficile à faire ou plus… Lorsque vous faites ce qui vous tient vraiment à coeur, comment sentez-vous votre niveau d’énergie ? Assez haut, je suppose… Vous êtes enthousiaste, avec de l’entrain, joyeux et cela provoque une spirale – un vortex dirait Abraham Hicks – positive qui attire encore plus de bonnes choses à vous.

Autorisez vous à être vulnérable
Etre vulnérable, c’est être humain et authentique. Qui se reconnaît dans un surhomme toujours parfait ? Qui ne se reconnaît pas dans celui qui raconte comment il a surmonté une difficulté, un drame, une épreuve ? Ce n’est pas un hasard si l’on recommande aux orateurs de mentionner les moments difficiles qu’ils ont traversé, cela permet à leurs auditeurs de se reconnaître en eux et d’avoir envie de suivre les pistes qu’ils leurs suggèrent tout en leur donnant du courage. Voyez le cas de Joe Vitale, maintenant auteur à succès de nombreux livres sur le marketing, la loi de l’attraction et co-auteur du livre sur Ho’oponopono « Zéro Limite » qui a été SDF durant une période de sa vie.

Trouvez ce qui ne vous sert plus ou ne vous intéresse plus et laissez le aller
Si vous les laissez en place, vous risquez de vous retrouver freiné dans votre développement et dans la manifestation de ce que vous souhaitez. Quelles habitudes, croyances, quelles vieilles histoires ne voulez-vous pas lâcher et qui se jouent en vous empêchent d’avancer ?

Vous pouvez utiliser un journal pour cela et prendre le temps de vous poser des questions qui vont vous y aider :

Qu’est-ce que cela essaye de me montrer? 

Quelle croyance ai-je encore sur moi-même et qui se manifeste dans cette situation? 

Qu’est ce que cette situation reflète en moi? 

Quelle partie de moi est-ce que je ne me suis pas encore appropriée? 

Quels sont les aspects de moi-même que je n’ai pas intégrés et acceptés?

Quelle vieille histoire se joue à nouveau dans mes cellules et donc dans ma vie? 

Quel est le message de l’Univers ? Pourquoi êtes-vous ici et que voulez-vous me montrer?

Laissez émerger votre Moi nouveau, débarrassé de ses oripeaux inutiles !
(Merci à Marinette Lépine de Translight  et sa traduction de Dana Mrkich pour les questions dont je me suis servi dans ce dernier point)