Demandez et vous connaîtrez le succès : 100 questions extraordinaires pour créer des changements profonds. Par Ken D. Foster
(en anglais: Ask and You Will Succeed: 1001 Extraordinary Questions to Create Life-Changing Results)

Le premier livre de cette sélection n’en est pas un … au sens traditionnel. Je m’entends : ce n’est pas un livre qui vous explique comment vous devez réussir avec étape 1, étape 2 et qui a fonctionné pour son auteur (qui pense que la formule est également bonne pour la terre entière). Non, c’est quelque chose de beaucoup plus ouvert et plus déconcertant aussi. C’est un outil qu’utilise habituellement les coachs : les questions. Elles présentent l’avantage d’ouvrir des portes sans donner une directive figée !

Dans le livre, vous trouverez une série de rubriques (35 pour être exact): le travail, les relations, la santé, le développement personnel, la spiritualité. A ce sujet, je dirais même, plus qu’être un enième ouvrage sur le succès, il s’agit plutôt d’un outil de vie personnelle au sens le plus large.

Cela nécessite de se déconnecter un instant du brouhaha et de l’agitation quotidienne, pour prendre le temps, comme lors d’une méditation en quelque sorte, de porter son attention sur le sujet qui nous préoccupe mais d’une autre façon. Vous laisserez votre esprit se balader au gré de ce que vous inspire la question que vous aurez choisie (ce sera une question qui vous aura particulièrement attirée) dans la rubrique qui concerne votre problème.

Cela permet d’aborder le problème d’une façon non linéaire, et c’est le superconscient qui va être mobilisé, selon Ken D. Foster et c’est là que réside le génie. (selon lui, le superconscient est aussi un synonyme de la psyche, de l’âme). Il se peut que la réponse émerge soudainement, ou bien elle peut prendre plus de temps – parfois des jours ou des mois mais l’important est de rester avec la question qui finira par trouver sa réponse. A la différence des réponses du conscient, celles du superconscient arrivent rapidement et vous laissent dans un état de bien-être et de paix. Un point important : il faudra à tout prix éviter les termes négatifs ou les croyances négatives qui ferment les portes aux réponses (du genre : je n’y arriverai pas ou ce n’est pas pour moi) .

Un dernier point et non des moins importants est de passer à l’action rapidement, une fois que vous avez la réponse. (je vous engage vivement à noter ces questions et réponses dans un journal, carnet dédié – papier ou électronique).

A mon sens, vous pouvez aussi en faire un outil de développement personnel à part entière en laissant votre main trouver « au hasard » une question. La profondeur de ce qui en ressort m’étonne toujours.

 

« Choisir la joie » de Sanaya Roman, (en français, il s’agit d’éditions qui datent de 91 ou 99), paru en anglais dans une édition révisée en 2011: Living with Joy, Keys to personal power and spiritual transformation – a un point commun avec le précédent, on y est aussi invité à se poser des questions, telles que « Qu’est-ce que vous pourriez faire aujourd’hui qui vous apporterait de la joie et du plaisir ? » mais, à la différence du précédent ouvrage, ici, on est beaucoup plus guidé.

Une fois que vous avez accepté l’idée que le livre est écrit par une médium qui a reçu l’information d’un guide dont le noms est Orin et que vous pouvez juger par vous-même qu’on n’y parle pas dans un jargon ésotérique mais dans un style simple à la fois percutant et toujours juste , vous pourrez parfois avoir l’impression que vous avez déjà lu ailleurs certaines des choses énoncées mais rarement aussi clairement et de façon immédiatement compréhensible et vous vous direz: « cette fois-ci, cela fait vraiment sens ! »

On est toujours dans le domaine du développement personnel fortement teinté de spiritualité mais orienté de manière très pratique et concrète puisqu’à chaque chapitre, émaillé de phrases en exergue, on trouve des exercices dans des rubriques appelées « Playsheet » (ou mot à mot feuille de jeu – par opposition à « devoirs », qui peut avoir une consonance ennuyeuse auprès de ceux qui ont gardé de mauvais souvenirs de leurs passages sur les bancs de l’école), et aussi des affirmations quotidiennes à répéter.

Ce livre en est à sa 25ème édition, avec pas moins de 500 000 lecteurs et un bon nombre d’entre eux en ont fait un livre de chevet qui a bouleversé leur vie. Je m’étonne qu’il ne soit toujours pas traduit en français mais je digresse…

Ce livre a le mérite de revisiter certaines des croyances que l’on peut avoir, dont certaines sont des croyances très répandues comme par exemple que le développement de soi passe par la douleur et la lutte ou que le monde extérieur est plus important que le monde intérieur pour n’en mentionner que quelques unes. Vous trouverez des explications sur nos constructions mentales qui nous limitent mais surtout des recommandations pour vivre un vie plus épanouie, en accord avec qui vous êtes vraiment.

Dans le livre, vous êtes guidés pour avancer pas à pas, en commençant par la pensée négative, puis en envisageant, l’estime de soi, l’ego, s’ouvrir à recevoir, la gratitude, la paix intérieure, l’équilibre, la clarté, accueillir le nouveau, vivre une raison d’être plus élevée pour finir par reconnaître sa mission de vie. Il est donc préférable de le lire (et de le pratiquer) de manière classique… en respectant l’ordre des chapitres, contrairement au livre précédent.

Quelques citations, pour vous donner un aperçu :
« Si vous traversez un changement majeur dans votre vie, vous aurez besoin de changer ces croyances qui vous ont empêché de l’obtenir par le passé. »
Beaucoup d’entre vous ont eu peur d’affirmer leur puissance à cause de vos images négatives et malentendus à propos de la puissance. »
« Soyez prêts à faire ce que votre âme vous pousse à faire si vous voulez créer ce que vous demandez. »

C’est un livre qui peut vous aider si vous traversez des moments difficiles, qui peut vous aider à changer le regard que vous portez sur la vie d’une façon qui vous permettent de vous sentir bien, qui peut vous aider à être honnête vis à vis de vous-même, qui peut vous aider à vous sentir plus positif à propos de votre quotidien, de votre vie et de vos relations, vous expérimenterez des résultats concrets en suivant les principes du livre et vous pourrez ensuite affecter positivement les personnes autour de vous.

A mon sens, c’est aussi un livre qui permet de penser hors de la boîte, comme aiment le dire les anglophones, et qui permet de trouver et donner sens et direction à votre vie (et qui vous conviennent).

Le dernier des trois m’est particulièrement cher parce que j’ai eu la chance d’être formé à la technique dont il va être question :

La Reconnexion : Guérir soi-même et guérir les autres d’Eric Pearl

Eric Pearl est un chiropracteur de Los Angeles dont le cabinet était prospère et qui un jour a fait, à la suite d’une dépression, une rencontre qui a changé sa vie, bouleversé sa façon de penser rationnelle et l’a ouvert à une autre dimension spirituelle pour l’amener à pratiquer une nouvelle forme de guérison, qui même si elle comprend une dimension énergétique, ne peut se limiter à cela.

Le livre se compose de trois parties principales : dans la première, il nous expose son parcours et ce qui l’a amené à former plus de 70 000 personnes à travers le monde entier à cette nouvelle « technique ».

Dans la deuxième partie, il est question de sa conception de la guérison, dégagée des rituels, des besoins de l’égo mais aussi des explications qu’il a recherchées pour mieux comprendre ce qui se passait, notamment grâce à la physique par le biais de la théorie des cordes qui considère qu’il n’y a pas de différence entre matière et énergie. Quand on parle de reconnexion, c’est de la reconnexion de ces cordes qu’il s’agit.

Dans la troisième partie, il explique comment s’initier à cette pratique par des exercices simples ainsi que le déroulement pratique d’une séance avec un certain nombre de recommandations (pour le faire de manière régulière et professionnelle, il est cependant recommandé de suivre les formations qu’il propose). En règle générale, le patient est sur une table de massage, n’a pas besoin de raconter son « histoire » et le praticien (qui ne touche pas son client) effectue des mouvements avec ses mains au-dessus du corps du client en suivant son intuition.

Dans le film « The Living Matrix« , dont on peut voir un extrait sous-titré en français sur ce site (en bas de la page d’accueil), Eric Pearl est longuement interviewé et l’on a l’occasion de suivre le cas d’un jeune enfant grec dont les capacités motrices étaient très réduites au départ et les changements que les soins reconnectifs ont eu sur lui.

Ceux qui ont pratiqué le Reiki en disent que c’est un peu similaire et plus puissant, le praticien devenant un simple catalyseur pour la guérison. Les personnes qui pratiquent le Qi-Qong retrouveront certaines sensations semblables.

Cette technique exige de lâcher-prise, à la fois pour le praticien qui doit lâcher la volonté de guérir mais aussi pour le patient à qui l’on recommande d’accepter ce qui viendra, sans attente (c’est plus dur pour lui, naturellement).

Un côté un peu surprenant avec la reconnexion, c’est que la guérison n’intervient pas toujours là où on l’attendait : on a vu des gens guérir de maux de tête alors qu’ils étaient venus pour autre chose. C’est comme si l’Univers savait mieux que nous ce qui a la priorité. Le timing de l’Univers est aussi différent du nôtre : parfois on peut noter des résultats durant la séance, parfois peu après et parfois à plus long terme. Un autre aspect de cet outil, en dehors du soin, c’est la reconnexion personnelle, qui elle, n’a pas un rôle de soin vis à vis d’un problème mais plutôt sert à propulser la personne sur son chemin de vie et que certains voient comme une deuxième naissance.

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs “Les 3 livres qui ont changé ma vie” organisé par le blog Des Livres Pour Changer de Vie. Si vous avez aimé cet article, je vous remercie de cliquer sur ce lien : j’ai aimé cet article !